06.60.75.34.94
Sélectionner une page

Huile BÉBÉ Bio Quintesens – 25cl

6,40

Mélange de 5 huiles 100% naturelles pressées à froid

Le gras joue un rôle fondamental sur le métabolisme de bébe, c’est sa première source d’énergie, d’acides gras essentiels et de vitamine E. C’est l’ingrédient de référence de son alimentation dès le début de la diversification. A 12 mois 99% des bébés sont carencés en Oméga-3 et en DHA. Ce mélange de 5 huiles adapté aux besoins de bébé dès la diversification alimentaire, contribue au bon développement de son cerveau et de sa rétine.

made-in-francelogo-ab seul logo AB EU vegan

Contenance : bouteille en verre opaque de 25cl

En stock

Mélange de 6 huiles complémentaires pressées à froid 100% naturelles

La révolution commence dans l’assiette, mélange de 6 huiles complémentaires pressées à froid de Quintesens et élaboré sur mesure pour couvrir les besoins nutritionnelle des bébés.

LA SANTÉ DE BÉBÉ

L’ALIMENTATION DE BÉBÉ

De 0 à 3 ans, la croissance de bébé va être exponentielle. Son poids va tripler la 1ère année, il va grandir de 2cm par mois jusqu’à 2 ans, un âge où il aura acquis 80% des ses capacités cognitives et terminer la maturation de son système immunitaire. L’alimentation est le 1er moteur de ce fabuleux développement.

LA SANTÉ DE VOTRE BÉBÉ

De 0 à 3 ans, la croissance de Bébé va être exponentielle. Son poids va tripler la 1ère année, il va grandir de 2cm par mois jusqu’à 2ans, un âge où il aura acquis 80% des ses capacités cognitives et terminer la maturation de son système immunitaire. L’Alimentation est le 1er moteur de ce fabuleux développement.

Que ce soit en qualité ou en qualité, vous allez devoir adapter son alimentation à ses besoins très spécifiques. Il est aujourd’hui acquis que l’alimentation des premières années a un impact à vie sur sa santé. Il est donc indispensable de lui apporter tous les nutriments nécessaires pour lui assurer une bonne santé, présente et future.

LE TEMPS DE LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

Jusqu’à 4 mois, la seule alimentation de votre bébé sera le lait. Mais à partir du 5ème mois, la diversification alimentaire peut alors commencer. Cette étape-clé marque un tournant dans les repas de bébé. Il va poursuivre sa découverte du goût à travers de nouvelles textures et affiner son palais.

C’est à un des moments les plus importants de sa vie puisqu’il s’agit de poser les bases de sa propre alimentation (dans la continuité de la vie intra utérine et de l’allaitement). Les parents doivent veiller à faire entrer bébé progressivement dans le monde de l’alimentation solide, tout en veillant à bien lui procurer tous les nutriments essentiels à son équilibre. Contrairement aux idées reçues, il est essentiel d’incorporer de bonnes matières grasses dans l’alimentation de votre bébé. Le lait maternel est riche en Oméga 3 et DHA, qui sont des graisses nécessaires pour le développement de l’enfant. Etant donné qu’il arrête d’être alimenté en lait maternel, il faut trouver des aliments pouvant lui apporter ces matières grasses indispensables.

  • Entre 4 et 7 mois : certains enfants sont prêts à changer de nourriture dès 4 mois, pour d’autres, il faudra attendre un peu plus longtemps. L’important est d’avoir amorcé la diversification alimentaire à 7 mois. Tout d’abord votre petit va goûter ses premières purées de fruits et légumes. S’il apprécie, de la viande et du poisson viendront s’ajouter doucement à ses premiers repas. Dès le début de la diversification alimentaire, il est recommandé d’incorporer une noisette de beurre ou une cuillère à café d’huile. Cette dernière fournira à bébé les omégas 3 dont il a absolument besoin pour son bon développement.
  • À partir de 8 mois : en plus des fruits et légumes mixés, l’enfant peut maintenant goûter aux féculents, aux œufs et aux fromages.
  • À partir de 10 mois : c’est l’âge où les bonnes habitudes alimentaires émergent. Votre bébé mange maintenant un peu de tout, toujours sous forme de purée, parfois avec de petits morceaux mous.
  • Après 18 mois : bébé commence à développer ses molaires et ses canines qui lui permettent de manger un peu plus solide. C’est le moment de préparer de la viande hachée et des purées avec quelques petits morceaux de fruits ou de légumes.

LES BESOINS NUTRITIONNELS DE BÉBÉ

Élément clé de sa croissance, l’alimentation du nouveau-né va assurer un développement correct de son organisme et de ses capacités cérébrales. Il est en pleine construction de sa santé. Ses premiers repas sont donc un moment important de sa vie et doivent lui apporter tout le nécessaire à sa croissance : nutriments, oligo-éléments, calories…

DES LIPIDES POUR LA CROISSANCE

Jusqu’à 6 mois, ses besoins sont assurés par le lait maternel ou infantile. Il couvre tous ses apports journaliers et lui offre la possibilité de développer correctement ses premiers organes, ainsi que ses fonctions cognitives. Après 6 mois, c’est la diversification alimentaire qui s’impose et qui demande une surveillance optimale de tous les apports quotidiens du bébé. Le lait est encore très présent, mais il fait progressivement place à une alimentation plus solide. Son système digestif étant plus développé, bébé digère maintenant les purées et compotes. C’est l’heure de se mettre aux fourneaux pour lui cuisiner des petits plats à base de légumes, de fruits, de viandes et d’œufs.

Cependant, pour favoriser sa bonne santé, éviter les carences et prévenir le risque d’allergie, il convient de lui apporter les nutriments essentiels à son organisme en pleine croissance.

DIVERSIFIER OUI, MAIS CORRECTEMENT !

Lors des premiers mois de votre bébé, les lipides jouent un rôle essentiel dans le développement de son système nerveux et de son cerveau. Il puise d’ailleurs tous ces nutriments dans le lait maternel, qui contient naturellement les bonnes graisses indispensables à son organisme. Les lipides sont aussi sa première source d’énergie et représentent environ 40% de ses apports énergétiques totaux. Votre bébé doit donc consommer jusqu’à 30 grammes de lipides chaque jour. Il est donc important de miser sur les Oméga 3, 6, 9, sur le DHA et la vitamine E durant les trois premières années de votre enfant.

Ces lipides sont essentiellement présents dans les huiles alimentaires végétales et marines.

DES GLUCIDES POUR L’ÉNERGIE

Entre 0 et 3 ans, un bébé a un besoin entre 1300 et 1720 calories. Surtout s’il a la bougeotte ! Dès qu’il commence à marcher, il va en dépenser davantage. Ce sont les glucides qui vont aider son corps à fonctionner et lui donner la vitalité nécessaire pour découvrir son environnement.

Les glucides se trouvent essentiellement dans les féculents et le nourrisson en a un fort besoin journalier : 8 à 10 grammes par jour et par kilo.

DES PROTÉINES POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MUSCLES

Les protéines permettent à la musculature du bébé de se développer correctement et renforcent les défenses immunitaires. Vous les trouvez dans la viande et le poisson, dans les œufs, dans les légumineuses (à introduire vers 2 ans) et bien sûr, dans les produits laitiers.

DU CALCIUM ET DE LA VITAMINE D POUR LES OS

Le calcium renforce les os de votre bébé, tandis que la vitamine D aide ce précieux nutriment à être mieux absorbé durant la digestion, afin de se fixer correctement sur le squelette. Les produits laitiers de bonne qualité apporteront à bébé le calcium nécessaire. Vous en trouverez aussi dans les brocolis, le tofu, les sardines et la rhubarbe.

La vitamine D est essentiellement fournie par le soleil. Une petite promenade avec bébé durant 15 minutes par jour suffit à lui procurer ses besoins journaliers.

DU FER POUR LA SANTÉ GÉNÉRALE

Le fer aide la formation des globules rouges qui permettent de transporter l’oxygène dans tout l’organisme pour assurer une bonne forme générale. Les besoins en oxygène sont très élevés chez le nourrisson, car elle facilite le développement des organes et notamment du cerveau. Le fer est aussi une aide précieuse pour le renforcement des défenses immunitaires.

Comme la nature est bien faite, le lait maternel apporte tout le fer nécessaire au quotidien. Durant la diversification alimentaire, ce sera surtout dans la viande de bœuf que vous le trouverez.

NUTRIMENTS ESSENTIELS ET LIPIDES

Lipides et prise de poids sont souvent associés, ce qui a conduit à montrer du doigt ces nutriments et à les délaisser dans l’alimentation des enfants, de peur de favoriser leur obésité future. Or, de nombreuses études ont démontré que les lipides sont essentiels pour le développement de l’enfant et qu’ils ne sont en aucun cas responsables d’un surpoids.

Lipides et prise de poids sont souvent associés, ce qui a conduit à montrer du doigt ces nutriments et à les délaisser dans l’alimentation des enfants, de peur de favoriser leur obésité future. Or, de nombreuses études ont démontré que les lipides sont essentiels pour le développement de l’enfant et qu’ils ne sont en aucun cas responsables d’un surpoids.

Au contraire, c’est le fait de priver l’organisme de gras qui augmente les risques d’obésité. En effet, après un manque en matière grasse, le corps va vouloir se rattraper et stocker le gras lorsqu’il sera introduit plus tard dans l’alimentation, favorisant alors l’obésité.

Chez l’adulte, il convient effectivement de faire attention à ces matières grasses et de les limiter dans sa consommation quotidienne. Par contre, chez le bébé, les lipides assurent un développement optimal de leur système nerveux, ainsi que de leur capacité cérébrale.

Publié en 2010, le dernier rapport de l’Agence Française de la sécurité Alimentaire rappelle que, pour le bien de l’enfant, les lipides doivent représenter 35 à 40% de ses apports journaliers. Jusqu’à 6 mois, ses besoins sont couverts par le lait maternel ou infantile, mais à partir de la diversification alimentaire, il existe un risque d’oublier (volontairement ou pas) les lipides de bonne qualité et en quantité suffisante.

Les lipides sont souvent vus comme des matières grasses, ce qui constitue un terme réducteur et péjoratif. En réalité, il est important de bien faire la différence entre matières grasses et acides gras essentiels. Ces derniers sont importants pour la croissance de votre bébé et pour le développement de ses fonctions cérébrales. Ces lipides sont la meilleure source de vitamine E, DHA, Oméga 3 et 6, nutriments qui jouent un rôle prépondérant durant le développement de l’organisme. Ils assurent le renforcement du système nerveux, l’accroissement des capacités cérébrales et le fonctionnement optimal de la vue.

QUAND ON PARLE DE « LIPIDES », DE QUOI S’AGIT-IL EXACTEMENT ?

Ces nutriments apportent de nombreux acides gras essentiels et de vitamines nécessaires à la bonne santé de votre bébé.

Étant donné que les Acides Gras Essentiels sont des acides gras que le corps humain ne sait pas fabriquer, il est nécessaire de les apporter par l’alimentation. Pour la croissance de votre bébé, il faut également miser sur les Acides Gras Mono Insaturés (AGMI) et les Acides Gras Poly Insaturés (AGPI).

Les AGPI, aussi appelés Acides Gras Essentiels, regroupent les fameux Oméga 3 et 6, qui jouent un rôle prépondérant dans le développement et la santé de votre bébé. Ces nutriments se trouvent principalement dans les huiles végétales et dans les poissons gras.

Le rôle de ces nutriments sur la santé de Bébé est fondamental :

  • ls sont une précieuse source d’énergie dont l’organisme de Bébé a besoin pour se développer et bien grandir.
  • Ils participent activement à la protection cellulaire et permettent à votre bébé d’avoir des défenses immunitaires renforcées.
  • Ils permettent à sa peau de conserver souplesse et élasticité.
  • Ils stimulent le développement des capacités cérébrales de bébé et garantissent un système nerveux en bonne santé.
  • Consommés en proportion adaptée (1 oméga 3 pour 5 Oméga 6), ils assurent une fonction anti inflammatoire sur les organes de Bébé.

De multiples études scientifiques ont démontré qu’une alimentation équilibrée en oméga 3, 6 et en DHA améliore les fonctions intellectuelles et cognitives des bébés. Ils sont davantage éveillés et bénéficient d’un apprentissage plus rapide. Ces capacités diminuent dès que les apports baissent.

COMMENT BIEN CHOISIR LES HUILES POUR BÉBÉ ?

COMMENT BIEN CHOISIR SES HUILES POUR NOURRIR VOTRE BÉBÉ ?

Étant donné que les bons lipides, riches en acides gras essentiels pour votre bébé, se trouvent essentiellement dans les huiles alimentaires végétales et marines, il est important de savoir exactement quelles huiles acheter pour l’alimentation de votre bébé. Car toutes les huiles ne se valent pas ! Certaines contiennent davantage d’Oméga 3 (Lin, Colza, Chanvre, Cameline), d’autres sont surtout riches en Oméga 6 (Tournesol, Oeillette, Chanvre…), d’autres en Vitamine E (Tournesol, Germe de Blé…), d’autres en Oméga 9 (Olive, Tournesol Oléique, Colza…), d’autres enfin en DHA (Huile marine), aussi appelé Acide Cervonique pour son rôle essentiel sur le bon développement du cerveau de votre enfant.

Vous l’aurez compris, chaque huile possède des bénéfices pour l’organisme de votre enfant et c’est en les associant que vous couvrirez tous ses besoins quotidiens.

  • Préférez les huiles bio afin d’être sûr de bénéficier de tous les nutriments pour nourrir votre bébé ! Les huiles raffinées sont chauffées à très haute température (> 200°C) et fabriquées avec des additifs chimiques (hexane) qui peuvent altérer les vitamines et acides gras.
  • Privilégiez les mélanges d’huiles qui apportent les 5 nutriments dont votre bébé a besoin : Oméga-3, -6, -9, DHA, Vitamine E.
  • Optez pour des huiles vendues dans des bouteilles en verre. Ces dernières, en plus d’être écologiques, permettent au liquide de garder toutes ses propriétés. Par ailleurs, si la bouteille est teintée, c’est encore mieux ! Cela préserve l’huile de la lumière, qui peut altérer ses bienfaits.
  • Méfiez-vous des origines de vos huiles, qui sont souvent des arguments marketing détournés. Pour vérifier la provenance de l’aliment, il faut chercher le logo AB Européen. Il est précisé en dessous l’origine de l’huile.

Les + produit :

  • Fabrication française
  • Pression à froid
  • Certifiée Vegan
  • Riche en acides gras essentiels et vitamine E
  • Ingrédients issus de l’agriculture biologique
  • Huile de tournesol & huile de colza origine France

 

Pour la SANTÉ :

Conforme aux recommandations pédiatriques, elle couvre tous ses besoins en acides gras essentiels.
  • 100% de ses besoins couverts en Oméga-3.
  • 92% de ses besoins couverts en vitamine E.
  • 65% de ses besoins couverts en DHA, Oméga-3 essentiel au bon développement du cerveau, du coeur et de la rétine.
  • 85% de ses besoins couverts en Oméga-6.

Pour le plaisir :

Sa saveur très douce exaltera le goût des aliments sans jamais perturber la découverte des nouvelles saveurs.

Idéale à intégrer dans toutes les purées de votre bébé dès la diversification alimentaire.

BIO

Toutes nos huiles sont pressées à froid et 100% bio.

Notre vision va au-delà du bio. Nous concevons des produits le plus naturel possible dans le respect des hommes et de la planète.

Traçabilité

Conçue, fabriquée et conditionnée en France.

Les matières 1ères de nos produits sont issues de terroirs de qualité et d’origine France quand les filières le permettent. Quand cela n’est pas possible nous sélectionnons avec attention nos partenaires qui sont majoritairement Européens.

  • Huile de Tournesol Oléique origine France
  • Huile de Tournesol Linoléique origine France
  • Huile de colza vierge origine France

Ingrédients

Huile de colza vierge bio*, huile de tournesol oléique bio*, huile de tournesol bio*, huile de lin vierge bio*, huile marine** riche en DHA

*issus de l’agriculture biologique
**Huile naturelle extraite de la microalgue Schizochytrium, cultivé en France

Informations nutritionnelles

pour 100g 2 C.A.C./J = 10g
Énergie : 3768 kJ/900 kcal 377 kJ/90 kcal
Graisses (Lipides) : 100 g 10 g
Dont acides gras saturés : 10,93 g 1,09 g
Dont acides gras mono-insaturés : 56,60 g 5,66 g
Dont acides gras poly-insaturés : 32,50 g 3,25 g
Oméga-3 ALA : 5,94 g 0,59 g
Oméga-3 DHA : 470 mg 47 mg
Rapport Oméga-6/Oméga-3 : 4,1 4,1
Vitamine E : 55 mg 5,5 mg

Absence de glucides, sucres, protéines et sel

C.A.C : cuillère à café

Processus de fabrication des huiles biologiques :

  • Cultures biologiques respectueuses des terres
  • Aucun intrant chimique, graines/fruits bio sélectionnés
  • Pression à froid des graines avec des vis-sans-fin
  • Aucun adjuvant technologique ni intrant chimique
  • Filtration : L’huile vierge passe sur des papiers buvards ou sur des filtres presses simples
  • Bouteille en verre opaque pour éviter toute migration et protéger de la lumière

Certifié par FR-BIO-01, Agriculture biologique UE / Non UE

made-in-francelogo-ab seul logo AB EU vegan

Contenance : bouteille en verre opaque de 25cl

Conseils d’utilisation

Sa saveur douce permet d’incorporer l’Huile Bébé à tous ses petits plats, dès le début de la diversification alimentaire, sans en dénaturer le goût, incorporer 1 petite cuillerée (4 à 5 g) dans chacun de ses repas (purées, pâtes, crudités, cuisson au four, en filet sur un poisson…).

A conserver à l’abri de la chaleur, de l’humidité

Précautions d’emploi conseillée par le laboratoire

Ne pas l’utiliser en friture pour préserver les nutriments et la saveur naturelle de cette huile.

Après ouverture, à conserver deux mois dans son emballage au réfrigérateur.

À venir…